Avignon
Conseil en immobilier d'entreprise
Bureaux - Locaux d'activité - Entrepôts - Commerces - Terrains

Chiffres clés Avignon

Rechercher une ville
Bureaux

Transactions réalisés

Bureaux

Location

Vente

TOTAL

TOTAL

6 627 m2

3 314 m2

9 941 m2

Seconde main

4 042 m2

2 021 m2

6 063 m2

Neuf / Restructuré

2 585 m2

1 293 m2

3 878 m2

 

Valeurs en € HT

Intramuros

Extramuros

Agroparc

Courtine

Fontcouverte

Hors Avignon

Location

Neuf

Seconde main

 

150 - 170 €

125 - 135 €

 

120 - 140 €

110 - 130 €

 

150 - 170 €

125 - 145 €

 

130 - 150 €

100 - 120 €

 

120 - 140 €

100 - 120 €

 

110 - 130 €

80 - 100 €

Achat 

Neuf

Seconde main

 

 

2000 - 2200 €

1500 - 1700 €

 

 

1600 - 1800 €

1150 - 1350 €

 

2000 - 2200 €

1500 - 1700 €

 

1800 - 2000 €

1400 - 1600 €

 

1600 - 1800 €

1150 - 1350 €

 

1600 - 1800 €

1150 - 1350 €

 

COMMENTAIRES :

Intramuros reste un secteur prisé pour de nombreuses entreprises. Cependant l’ancienneté, la vétusté des bureaux, et la problématique du stationnement restent un frein.

Extramuros : À l’exception de la Zone Franche Urbaine, l’extramuros est moins attractif de par la vetusté de l’offre. Les prix pour les 3 zones primaires d’Avignon se différencient par :

  • Agroparc est en plein expansion au niveau tertiaire. De nombreux programmes neufs et récents engendrent des loyers et des prix de vente moyens plus importants que sur les deux autres zones.
  • Courtine est composée de bâtiments de qualité très hétérogènes. On y trouve donc une variété de prestations permettant de répondre à la demande.
  • Même ancienne, Fontcouverte reste une zone attractive essentiellement grâce à des prix à la baisse. Néanmoins, certains bâtiments nécessiteraient des réaménagements pour répondre aux normes afin de permettre aux propriétaires d’exiger des valeurs de loyers au niveau du marché.

En ce qui concerne le reste du Vaucluse, on remarque une augmentation des implantations des entreprises hors Avignon. Les prix des loyers et les coûts au m2 y sont beaucoup moins élevés. La disponibilité de grandes aires de stationnement et d’espaces verts privilégient le bien-être du salarié.

 

TENDANCES : 

  • Stock estimé à 12 mois sur l’agglomération de 27 902 m2, soit 2 ans et 10 mois de transactions, cela ouvre la porte à des projets prometteurs.
  • L’année 2015 commence sous de bons auspices avec de bonnes demandes pour des loyers adpatés.
  • „Longuement surévalués et mal adaptés, les locaux avignonnais étaient délaissés au profit de départements limitrophes. Un réajustement financier salutaire augmente la demande laissant désormais l’ouverture au montage de nouvelles opérations qui trouvent preneur avant la fin de la construction.
  • „Les deux principaux pôles tertiaires de Courtine et Agroparc vont se consolider avec l’arrivée de nouveaux programmes qui prennent en compte les nouvelles normes environnementales et d’accessibilité.
Activité & Entrepôts

Transactions réalisés

Activités & Entrepôt

Vente

Location

TOTAL

Locaux d'activités

7 500 m2

6 300 m2

13 800 m2

Transports, Messagerie

1 460 m2

9 000 m2

10 460 m2

Stockage froid

4 500 m2

0 m2

4 500 m2

 

Valeurs en € HT

Location

Loyer annuel m2 / HT / HC

Achat

Prix au m2 / HT ou HD

Locaux d'activités

Neuf : 73 - 75 €

Seconde main : 46 - 48 €

Neuf : 850 - 900 €

Seconde main : 450 - 500 €

Transports, Messagerie

Neuf : 78 - 80 €

Seconde main : 40 - 42 €

Neuf : 800 - 850 €

Seconde main : 350 - 400 €

Stockage froid

Neuf : 78 - 80 €

Seconde main : 35 - 37 €

Neuf : 800 - 850 €

Seconde main : 300 - 350 €

 

COMMENTAIRES : 

  • A la location : La tendance sur les valeurs à la location est hétérogène. Les marchés sont plutôt sous offreurs sur les classes d’actifs de messagerie et de classe A. La classe C est, elle, en retrait principalement sur les biens les plus anciens. L’offre immédiate conditionnera les prix sur le cycle suivant : la classe A sera stable avec près de 18 000 m2 disponibles sur le premier semestre 2015. Le stock sur bâtiment froid va nettement progresser avec 1 788 m2 disponibles sur ce début d’année. L’offre globale se caractérise là encore par une obligation de mise en conformité et des locaux souvent obsolètes.

 

  • A la vente : Les valeurs restent globalement stables sur ce nouveau cycle, voire en légère augmentation sur les secteurs urbains et péri-urbains où l’offre foncière reste particulièrement faible. Le stock stable ou stabilisé en logistique de Classe A et B induira des valeurs constantes sur ces classes d’actifs. En revanche, le transport et messagerie dont le stock plutôt bas en 2014, a augmenté en 2015 de plus de 10 %, favorisent la pression à la baisse sur les prix de vente. L’offre sur le stockage froid, reste paradoxalement basse pour le département du Vaucluse qui est fortement représenté par l’activité agroalimentaire, impliquant par défaut, des valeurs de revente toujours trop élevées pour les utilisateurs locaux.

TENDANCES : 

  • L’offre immédiate sera comparable en 2015, sur les classes de type A et de messagerie. Les valeurs locatives seront donc stables.
  • „La classe C dont l’offre est vieillissante sera très probablement marquée par un retrait de leurs valeurs faciales.
  • „Globalement, les disponibilités sur les grandes surfaces d’entreposages se sont comprimés laissant entrevoir une stabilisation, voire, une inflation sur les prix des bâtiments existants, sauf si la demande qui a été particulièrement active, se contracte.
Logistique

Transactions réalisés

Activités & Entrepôt

Vente

Location

TOTAL

Classe A

24 000 m2

0 m2

24 000 m2

Classe B

0 m2

922 m2

922 m2

Classe C

1 460 m2

2 500 m2

3 960 m2

 

Valeurs en € HT

Location

Loyer annuel m2 / HT / HC

Achat

Prix au m2 / HT ou HD

Classe A

 

Neuf : 43 - 45 €

Seconde main : 37 - 39 €

Neuf : 700 - 750 €

Seconde main : 400 - 450 €

Classe B

Neuf : N.A

Seconde main : 34 - 36 €

Neuf : 550 - 600 €

Seconde main : 380 - 430 €

Classe C

Neuf : 48 - 50 €

Seconde main : 28 - 30 €

Neuf : 450 - 500 €

Seconde main : 250 - 300 €

 

COMMENTAIRES : 

  • A la location : La tendance sur les valeurs à la location est hétérogène. Les marchés sont plutôt sous offreurs sur les classes d’actifs de messagerie et de classe A. La classe C est, elle, en retrait principalement sur les biens les plus anciens. L’offre immédiate conditionnera les prix sur le cycle suivant : la classe A sera stable avec près de 18 000 m2 disponibles sur le premier semestre 2015. Le stock sur bâtiment froid va nettement progresser avec 1 788 m2 disponibles sur ce début d’année. L’offre globale se caractérise là encore par une obligation de mise en conformité et des locaux souvent obsolètes.

 

  • A la vente : Les valeurs restent globalement stables sur ce nouveau cycle, voire en légère augmentation sur les secteurs urbains et péri-urbains où l’offre foncière reste particulièrement faible. Le stock stable ou stabilisé en logistique de Classe A et B induira des valeurs constantes sur ces classes d’actifs. En revanche, le transport et messagerie dont le stock plutôt bas en 2014, a augmenté en 2015 de plus de 10 %, favorisent la pression à la baisse sur les prix de vente. L’offre sur le stockage froid, reste paradoxalement basse pour le département du Vaucluse qui est fortement représenté par l’activité agroalimentaire, impliquant par défaut, des valeurs de revente toujours trop élevées pour les utilisateurs locaux.

TENDANCES : 

  • L’offre immédiate sera comparable en 2015, sur les classes de type A et de messagerie. Les valeurs locatives seront donc stables.
  • „La classe C dont l’offre est vieillissante sera très probablement marquée par un retrait de leurs valeurs faciales.
  • „Globalement, les disponibilités sur les grandes surfaces d’entreposages se sont comprimés laissant entrevoir une stabilisation, voire, une inflation sur les prix des bâtiments existants, sauf si la demande qui a été particulièrement active, se contracte.
Commerce

Valeurs en € HT

Avignon Centre

Périphérie

Orange

Cavaillon

Carpentras

Achat

2 300 € / m2

1 600 € / m2

1 400 € / m2

1 400 € / m2

1 300 € / m2

Location

250 € / m2 / an

140 € / m2 / an

120 € / m2 / an

120 € / m2 / an

110 € / m2 / an

Droit au bail

250 000 €

70 000 €

50 000 €

50 000 €

50 000 €

 

COMMENTAIRES :

  • Centre Ville : Aujourd’hui, le centre ville connaît une baisse de fréquentation à cause des problèmes de stationnement et d’accessibilité. Les enseignes recherchent exclusivement des emplacements N°1. On observe une durée de transaction plus longue due à une négociation de droit au bail souvent liée à l’amortissement de travaux engagés précédemment.

 

  • Périphérie : Les différentes zones commerciales attirent les nouvelles enseignes telles que la restauration et les activités discount. Les zones périphériques sont en plein essor grâce aux locomotives alimentaires.

 

  • Orange, Cavaillon et Carpentras : Les prix sont accessibles de 1 300 à 1 400 € / m2 à la vente et de 110 à 120 € / an / m2 pour la location. On relève des droits au bail de 50 000 € soit des valeurs plus basses que la périphérie d’Avignon, mais toujours trop élevé à ce jour. La récente zone commerciale les Vignes de 30 000 m2 a permis à Orange de se développer et d’accueillir un plus grand nombre d’enseignes. Cavaillon et Carpentras disposent de différentes zones commerciales. Mais les zones avignonnaises restent plus attractives et plus diversifiées. Ainsi, les chalands préfèrent se déplacer en Avignon.
Evolution et tendances

Connaître son marché est stratégique pour accompagner les décisions liées à l’immobilier. C’est pour cela qu’Arthur Loyd est heureux de vous présenter sa première Etude de Marché sur l’Agglomération Avignonnaise.

Traiter ces informations nécessite la participation d’un collecteur objectif et indépendant. Nous tenons à remercier Vaucluse Développement qui a accepté de jouer ce rôle diffi cile d’animateur de l’observatoire de l’immobilier d’entreprise, consistant à concerter les acteurs signifi catifs du marché pour obtenir les informations nécessaires à cet exercice (natures et nombre de transactions, stocks disponibles, montants des transactions, etc).

Afin de vous fournir une image la plus proche de l’existant, nous avons réalisé une observation exhaustive des locaux d’entreprise sur les principales zones d’activité du secteur. Nous avons pu en déduire les transactions manquantes. Qu’elles soient réalisées en compte propre, par les promoteurs ou sous l’égide des institutionnels, ces informations non encore consolidées, jusqu’à ce jour, confortent désormais, la réalité de l’étude.

Dés l’année prochaine, avec la version 2016, nous pourrons vous sensibiliser sur une évolution de ses chiffres que nous assortirons d’une réelle intelligence économique que les services spécialisés d’Arthur Loyd collectent afi n que vos prises de décision aillent aux mieux de vos intérêts.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger l'étude de marché de l'immobilier d'entreprise du Vaucluse.